+ 33 (0)1.85.11.06.60    contact@rp-sl.com

Suivez nous:

Le transport multimodal

Le transport multimodal peut être défini comme étant le fait d’acheminer une marchandise, en combinant plusieurs modes de transport (deux ou plus), tout en gardant la même charge. Il se présente comme l’une des solutions les plus efficaces pour réduire les dépenses liées au transport et livrer le client dans les brefs délais. Le transport combiné renforce également la sécurité du fret, et s’inscrit dans une démarche écologique, en ce sens qu’elle limite l’émission du gaz responsable de l’effet de serre : le CO2.

L’intérêt pour le transport multimodal remonte aux années 60, lorsque les conteneurs ont révolutionné le transport des produits manufacturés, suite à la massification des échanges maritimes. Désormais, une marchandise peut être transportée dans des conteneurs – elle emprunte alors la voie maritime –, puis transbordée dans des caisses mobiles, prendre la voie fluviale avant d’être acheminée par route, par exemple.

Cette utilisation alternative de plusieurs modes de transport profite aux clients (qui reçoivent alors une quantité plus importante de produits), aux chargeurs, aux transporteurs, aux conducteurs routiers, aux commissionnaires et à tous les acteurs de la chaîne.

Mieux encore, en optant pour les voies fluviales et ferroviaires, par exemple, l’économie d’énergie est appréciable — moins de carburant consommé —, et l’impact sur l’environnement limité : un bateau peut transporter une quantité importante de marchandises, comparé à un simple camion, tout en consommant moins. Les retards liés aux embouteillages ainsi que les risques d’accident seront également considérablement réduits.

À ces considérations s’ajoute une démarche de développement durable : celle d’optimiser les déplacements de marchandises afin de rendre la chaîne logistique plus efficace (route plus sûre, trajet moins court, congestion évitée) et de rendre le transport routier moins polluant !

Saviez-vous d’ailleurs que la route était 10 fois plus polluante par rapport aux autres modes de transport ? C’est donc sans surprise si le Grenelle de l’Environnement s’est fixé comme objectif de baisser de 20 % le trafic routier au profit d’autres solutions de transport d’ici 2020, afin de limiter l’émission de gaz à effet de serre qui s’y rapporte !

Ce n’est pas tout, car opter pour une solution alternative répond également à des considérations humaines, celles de faire tenir compte des heures de conduite des routiers, et de respecter leurs temps de repos.

Sachez pour finir que les entités étatiques et communautaires apportent leurs soutiens aux entreprises qui privilégient le transport multimodal, à travers l’aide aux études de faisabilité, le Marco Polo, l’aide aux embranchements fluviaux, l’aide à l’acquisition de matériel de transport combiné ou encore des certificats d’économie d’énergie